Eglise Saint Jacques de Pau - 64

Eglise Saint Jacques de Pau - 64

Laumaillé SAS
Premier campaniste du Sud-Ouest

C'est grâce au travail de monsieur Hervé Laumaillé que le terme Campaniste est reconnu par l'Académie française et entré dans le dictionnaire, il est la synthèse des divers vocables en usage qui, avant 2007, décrivaient ce métier millénaire.
Lire ce discours de Vincent Laumaillé qui rend hommage au métier de campaniste ainsi qu’à ses parents..

Le CAMPANISTE est praticien d’un métier complexe, artisanal et culturel. Il conçoit, réalise, installe, restaure et entretient les cloches et horlogeries d’édifices. Ce métier fait appel à plusieurs domaines de savoir-faire :

 

Le charpentier installe le beffroi (charpente de bois dans laquelle viendront se balancer les cloches). Il réalise et pose les moutons ou jougs en bois supportant les cloches. Il restaure les pièces de bois du beffroi, croisillons, poutres, travées, assemblages et moutons. Il met en place des abat-son pour abattre le son et protéger le clocher des intempéries.

L'horloger installe les cadrans d'édifices, les aiguilles et les mécanismes d'horlogerie. Il restaure des horloges anciennes d'édifices et/ou les met en valeur sur site. Il assure l'entretien de celles-ci.

Le mécanicien réalise les travaux de manutention sur les cloches. Il met en place les cloches, les moutons, les battants, les ferrures et les autres supports mécaniques pour l'installation des moteurs ou des mouvements d'horloges.

L'électromécanicien pose les moteurs de volée, de tintement, les minuteries électriques de cadrans d'horloge, l'horloge de commande, les coffrets électriques. Il passe les câbles d'alimentation et de commande. Il raccorde les différents éléments entre eux et teste l'installation.

L'électricien met en oeuvre toute la partie électrique de l'installation campanaire. Il est concerné par toute l'installation électrique. Il peut faire des diagnostics de conformité électrique des installations suivant les normes en vigueur.

L'électronicien assure la pose, les dépannages et la programmation des horloges de commande électrique des moteurs actionnant les cloches et le fonctionnement des aiguilles des cadrans. Cette horloge ou tableau de commande se situe dans la sacristie.

Le restaurateur a pour tâche de réhabiliter les mécaniques anciennes, les cadrans, les beffrois et les cloches.